Sur les pavés, la pluie


Passage Jean Nicot, Paris

 Le passage Jean Nicot, Paris

Ces derniers temps, alors que certains se plaignent de la grisaille, du froid, et ne rêvent que de prendre des vacances au soleil, loin de Paris et de l’hiver, j’attends de mon côté chaque jour avec impatience que la pluie fasse son apparition en milieu de journée, puis cesse pile avant que la nuit ne tombe, afin de profiter de la fine pellicule d’eau déposée sur le sol pour faire quelques photos de nuit des ruelles de Paris.

En effet, et cela devient presque chez moi une marque de fabrique, j’adore jouer sur les reflets des lumières des éclairages de nuit pour obtenir des photos en noir et blanc très contrastées et même, comme diraient certains, graphiques.

Aussi, alors qu’il pleuvait ce soir en rentrant du travail, j’ai décidé de m’attarder un peu en ville afin de prendre quelques clichés. Pour cela, j’ai fait comme à mon habitude: je me suis perdu dans les rues de Paris, entre les Invalides et le Quartier Latin. J’en ai tiré deux photos qui me plaisaient particulièrement: l’une du passage Jean Nicot vers les Invalides, l’autre de la Rue de Lanneau non loin du Panthéon. Ces deux ruelles m’ont beaucoup charmé: la première parce que l’on ne s’attend pas à trouver de passages aussi calmes et discrets dans l’un des quartiers les plus touristiques de Paris, la seconde parce que cette petite ruelle m’a rappelé quelque chose de Lyon, ma ville bien aimée.

Décidément, je crois que je n’ai pas fini de me perdre dans Paris.

Rue de Lanneau, Paris

La Rue de Lanneau

Advertisements

Share your thoughts

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s