Au bout de la nuit


Montmartre, Paris

En descendant de Montmartre, Paris

J’aime me promener la nuit dans les rues de Paris. Je crois que c’est à ce moment-là de la journée que la ville sait le mieux m’inspirer.

Aussi, je sors généralement peu avant le crépuscule, afin de profiter des dernières lueurs du jour depuis quelque lieu en hauteur, et quand le soleil disparait enfin derrière l’horizon, irisant alors le ciel afin de lui rendre un dernier hommage avant de le céder à la nuit, je redescends dans les rues de la ville, dont les lampadaires et les enseignes lumineuses se réveillent progressivement jusqu’à ce que Paris redevienne celle que l’on surnomme “La Ville Lumière”.

En effet, comme la lumière est magnifiée quand elle se pare d’un manteau d’obscurité, c’est dans l’étoffe de la nuit que Paris brille le mieux. Pourvu qu’une fine pluie se dépose délicatement sur les pavés, la ville scintille alors de mille éclats. Et qu’importe si parfois, l’obscurité l’emporte. Qu’importe si à l’angle d’une rue, l’atmosphère se fait menaçante et lugubre. Il suffit dans ce cas de marcher, de suivre la lueur, et au bout du chemin, on retrouve toujours la lumière.

J’aime Paris la nuit.

Advertisements

Share your thoughts

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s