Diptyque parisien


The Eiffel Tower from Javel Station, B&W

La Tour Eiffel depuis Javel, noir et blanc, Paris

The Eiffel Tower from Javel Station

La Tour Eiffel depuis Javel, couleurs, Paris

“Sous le Pont Mirabeau coule la Seine, et nos amours…” Qui n’a jamais eu à apprendre ces fameux écrits par Apollinaire en 1912 et publiés l’année suivante dans son célèbre recueil de poèmes “Alcools” ? Pour ma part, je peux encore les réciter sans écorcher la moindre diérèse (bon, j’avoue, je me la joue un peu). Aussi, ne serait-ce pas un crime que de vivre à Paris sans jamais avoir vu ledit Pont, dont nous gardons pour la plupart un souvenir plus ou moins heureux ? C’est donc du côté de la Seine, qui coule sous le Pont Mirabeau (et nos amours, faut-il qu’il m’en souvienne), que je me suis rendu ce soir, avec pour espoir de ne pas revenir bredouille, que ce soit en termes de photographies, ou tout simplement en termes d’inspiration.

Fort malheureusement, je n’ai pas trouvé ma muse qui se prélassait sous les arches du pont, et vous n’aurez donc pas, pour le moment, de cliché de cet illustre ouvrage. A vrai dire, même, je me demande bien ce qu’Apollinaire a pu lui trouver: certes, le pont est beau, sa structure métallique imposante et toute oxydée reflétant sa teinte vert-de-gris dans les eaux de la Seine, alors que des statues de cuivre ornent ses piles, mais les lieux environnants manquent cruellement de charme . Cela dit, il faut aussi se souvenir qu’à l’époque du poète, il n’y avait pas encore ces grands colosses de béton qui bordent le fleuve pour enlaidir les lieux.

Cependant, en rentrant tout penaud, et la carte mémoire vide, donc, je suis tombé, par hasard, sur cette station de métro au nom saugrenu de Javel, où j’ai finalement retrouvé ma muse, qui attendait au bout du quai. Trop heureux d’avoir quelque chose à photographier, j’ai pris plusieurs photos, et je n’ai pas réussi à départager deux d’entre elles. Aussi, j’ai décidé qu’elles formeraient un beau diptyque.

Décidément, trouver l’une des plus belles vues sur la Tour Eiffel au bout des quais d’une gare nommée Javel, Paris sait se montrer surprenante !

Advertisements

2 thoughts on “Diptyque parisien

Share your thoughts

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s