Promenade du côté des Halles


La lampe brisée

Une lampe brisée, du côté de la Bourse du Commerce

Après les quelques photos d’hier dont je suis très satisfait, il était difficile, aujourd’hui, d’espérer faire mieux, voire même, simplement, rivaliser, et ce d’autant plus que le temps était plutôt maussade, et donc peu propice à la photographie de paysage. Aussi, j’ai décidé de revenir au noir et blanc pour cet article, et de proposer des photos que je trouve un peu plus intimistes, car reflétant assez fidèlement l’humeur de ma promenade photographique du jour.

En descendant du côté des Halles, station où je m’arrête souvent, mais dont je sors très rarement, n’y passant que pour emprunter une correspondance, je me suis promené du côté de la Bourse du Commerce, où j’ai pris cette photo d’une lampe brisée au murs de la Bourse. J’aimais bien cette image qui s’offrait à mes yeux, dont je trouvais qu’elle reflétait parfaitement cette journée: grise, froide, sans lumière, tristement banale.

Ensuite, je suis revenu au Passage Véro-Dodat, que j’avais trouvé clos dimanche dernier. J’aime toujours autant ce lieu, si discret au milieu des grands bâtiments hausmanniens du 1er arrondissement. En le traversant, j’ai entr’aperçu, dans l’ombre, un petit recoin où la lumière s’échappait du plafond. J’y ai trouvé une de ces petites cages d’escaliers que je trouve pleines de charme, et dignes d’être photographiées. Décidément, vivre là doit être bien agréable: la vie parisienne idéale comme on se la figure à l’étranger ? Toujours est-il que je comprends que l’on puisse tomber amoureux de cette ville si on a la chance, et les moyens, de vivre là où son cœur bat.

Stairway to Heaven

Une cage d’escalier, Passage Véro-Dodat

En ressortant, je me suis dirigé vers le Sentier, quartier populaire et animé de Paris. En route, j’en ai profité pour visiter un autre passage: le Passage du Grand Cerf, dans le 2ème arrondissement. C’est sans doute l’un des plus beaux passages de Paris, et il mérite assurément le détour.

Passage du Grand Cerf

Le Passage du Grand Cerf

Enfin, sur le chemin du retour, je suis passé par l’église Saint-Leu, dont les deux tourelles austères me rappelaient ces clochers de tuiles noires que l’on trouve parfois dans le Nord de la France. A l’intérieur, il y avait une dévotion chez les priants que j’ai rarement vue, et je n’ai donc, par respect, osé photographier la scène. Etrange petite église dissimulée parmi les bâtiments.

Une petite promenade sans prétention, en bref, mais loin d’être aussi infructueuse que ce que la grisaille pouvait laisser présager.

Advertisements

3 thoughts on “Promenade du côté des Halles

Share your thoughts

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s